Flash Infos
Home » Guinée Equatoriale » Introduction

Introduction

 La Guinée Equatoriale est située au centre d´une dynamique Province du pétrole á l´ haut mer de l’Afrique de l’Ouest  et est maintenant établie comme une  importante nation productrice de pétrole .L´ exploration vigoureuse pendant les années 1990, combinée avec le développement rapide sur le terrain a donné lieu à la production quotidienne de plus de 5 000 barils par jour en 1992 à une moyenne de 2012, qui a dépassé 410 000 bpd .

Entre les nouveaux développements ont inclus le champ Ceiba de Triton Energy qui a été découvert en Octobre 1999, et grâce à un plan de développement remarquablement rapide et techniquement excellent, se donna la production de la première huile en Novembre 2000. Ceiba a défini un nouveau système de pétrole au Bassin  Rio Muni  de la Guinée Equatoriale et de nouveaux succès d’exploration  réalisés ont aidé  á découvrir le complexe de champs Okoumé , qui a commencé la production en 2008 .

Plus récemment , en Juillet 2009, le Ministère des Mines  Industrie et Énergie a annoncé l’approbation du Plan de développement Aseng dans le Bloc I. Formellement connu sous le nom Benita , Aseng a été découvert en 2007 en tant que champ de condensat de gaz . Par la suite , deux puits d’appréciation ont été forés dans la structure , au premier puits se trouva des  identifications des ressources pétrolières et  le deuxième détermina  les limites des réservoirs en aval-pendage  .

Le développement initial du champ comprendra cinq puits sous-marins qui coule à une production flottante , de stockage et de déchargement navire ( FPSO ) où le flux de production sera séparé .

La zone productrice traditionnelle de la Guinée Equatoriale au large de l’île de Bioko continue l ‘accroissement en augmentant la production du champ Zafiro d’ExxonMobil et du champ Alba de Marathon . La production du champ de gaz condensat d´Alba actuellement est entrain de nourrir  une centrale du méthanol de 400 millions de dollars sur l’île de Bioko et une usine de GLN de  1,4 billions de dollars  et a supprimé le besoin de torchage du gaz.

Les gisements  développés pendant  la période 1996 – 2011 sont de 1,1 milliard de barils : La Compagnie ExxonMobil exploita le champ Zafiro, l´haute mer , large de l’île de Bioko qui s’est mis en production en 1996;  l´ Amerada  a exploité le champ  Ceiba , qui a défini un nouveau système de pétrole au Bassin  Rio Muni de la Guinée Equatoriale , découvert en 1999 et apporté mis en production en Novembre 2000,        l´ Amerada aussi  exploita le  Complexe Okoumé , également situé dans le bassin du Rio Muni et commença la production en 2006 ;la compagnie Noble exploita le Champ Aseng, situé sur la partie l´équatoguinéene du bassin de Douala , au large de l’île de Bioko , découvert en 2007 et qui a produit le premier huile pétrole , le 6 Novembre 2011.

Pendant les années 2000 le Marathon a exploité le terrain d´ Alba  a subi d´un programme d’expansion significative et produit maintenant plus de 800 millions de pieds cubes de gaz par jour , qui alimente l´usine de méthanol d´Atlantic  Producing Company Atlantique ( AMPCO )  et l’usine de  gaz naturel liquéfié en Guinée Equatoriale ( EGLNG ) . La construction de l’ usine de GNL et celle de  méthanol a  éliminé totalement  le torchage du gaz au champ .

Le MMIE a déjà commencé à travailler sur un projet intégré de collecte de gaz pour capturer gaz brin en Guinée Equatoriale et la région environnante, y compris la possibilité de construire une deuxième train de GNL et d’une usine pétrochimique sur l’île de Bioko et la construction d’une raffinerie de  20 000 barils par jour à Mbini sur la côte continentale . D’autres projets à venir comprennent la construction d’ une usine pétrochimique sur l’île de Bioko en utilisant du méthanol à partir de la plante d´AMPCO et la construction d’un terminal pétrole brut et de produits de stockage sur l’île de Bioko .

La production de pétrole domine aujourd’hui l’économie de la Guinée Equatoriale avec Ingres  pétrolières qui représentent plus de 70 % du revenu national et le secteur pétrolier est la force motrice derrière la croissance continue du PIB de la Guinée Equatoriale et le développement rapide du pays .

Guinée équatoriale a également des potentiels minéraux non réalisés et des importants  terrains sont disponibles au contrat pour l’exploration et  la location des minéraux . La production artisanale de l’or est bien établie et les travaux préliminaires d’exploration ont indiqué des  possibilités de diamants et de colombo -tantalite en particulier . Les enquêtes complémentaires plus systématiques sont nécessaires pour l´ évaluation du potentiel des minéraux de la région de Rio Muni .

La 17ème session ordinaire du Sommet de l’Union Africaine s’est tenue à Malabo en Juin 2011 avec le Président de la Guinée équatoriale S.E Teodoro Obiang Nguema Mbasogo en tant que président de l’Union Africaine .

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone